Le concept

En 2012, Sébastien Millecam participe à la Start Academy avec un projet hors du commun, celui de ramener le célèbre jeu Mario Kart du digital à la vie réelle. Près de 3 ans plus tard, le projet est bel et bien lancé! Un concept unique dans le monde que Sébastien a l’intention d’étendre bien au-delà des frontières de la Belgique.BattleKart2
BattleKart immerge les pilotes dans la peau d’un des célèbres héros du jeu vidéo. Sur 5000m², les pilotes évoluent sur un circuit où ils interagissent avec les éléments virtuels du décor et leurs adversaires. A l’instar du jeu électronique, si vous roulez dans l’herbe, le kart ralenti ; si vous prenez un ‘cadeau’ vous pourrez l’utiliser via l’écran disposé sur votre kart.

Des débuts difficiles

Lors de sa participation à la Start Academy, Sébastien passe le 1er éliminatoire mais échoue au second. Certes, l’idée était très bonne mais comme l’explique ce dernier, arriver à transmettre sa vision l’est tout autant : « J’ai participé au concours Start Academy où j’ai passé le 1er éliminatoire mais où le second a été un échec en raison de slides préparés en dernière minute dans le train. J’ai alors compris qu’une idée, aussi intéressante soit-elle, ne valait rien si elle n’était pas bien expliquée. »

Néanmoins, Sébastien ne s’arrête pas à cet échec et décide même de s’en nourrir. Il arrive à convaincre plusieurs de ses professeurs de le laisser utiliser BattleKart comme projet d’étude et soigne chacune de ses intervention en public. Il gagne ainsi l’AIMS Award (Association des Ingénieurs de Mons) et attire l’attention de Ludovic Lucas, qui deviendra par la suite son associé.

Une volonté à toute épreuve

Après que les prototypes miniatures n’aient pas suffit à convaincre les investisseurs, ils décident de se lancer dans la consultance pour pouvoir financer une version réelle et créer une société. Le directeur du Lotto Mons Expo est séduit par le projet et leur permet de réaliser 2 mois de test en grandeur nature. Les difficultés continuent mais rien ne les arrêtent pas :

« […] après 3 semaines de travail acharné, la structure de levage s’est écrasée par terre. Une partie du matériel (des serveurs et des projecteurs…) qui nous était prêté a été endommagé. Retour à la case départ avec des finances encore plus limitées. Mais on ne s’est pas laissé abattre, on a repris le travail et on y est arrivé ! »
BattleKart1Après une recherche de près d’un an, BattleKart a finalement trouvé son site d’exploitation dans un ancien hangar de la Redoute, à Dottignies. Six mois plus tard, Sébastien et Ludovic ont été capables de mettre en place le premier « vrai » BattleKart !

Tu es tenté par cette expérience unique ? Rendez-vous à l’adresse suivante : Rue du Valemprez, 20A à Dottignies !

Tu peux aussi consulter la vidéo !