Mercredi 1 juin avait lieu le Start Academy Alumni Awards.

Comme son nom le laisse entendre, il s’agissait de récompenser les meilleurs projets provenant d’alumni de la Start Academy.

Quatre entrepreneurs (2 francophones et 2 néerlandophones) avaient été sélectionnés pour pitcher leur projet devant un jury composé d’entrepreneurs renommés parmi lesquels : Olivier Davignon (Administrateur Fondation Pulse), Jan De Brouwer (Head of Professional Banking & Retail Lending, ING Belgium), Jurgen De Baerdemaeker (CEO IM Associates), Brice Le Blevennec (CEO Emakina Group), Dirk Loeckx (CEO icoMetrix), Nicolas Steisel (CEO Exki), Laurent Smeekens (Manager, Deloitte Consulting).

startacademy-alumni-2016-winner

D’étudiants à CEO

Progenda, Qualenica, Layered Print et Primento étaient les 4 nominnés. Ces 4 belles stratups belges prouvent qu’il est bel et bien possible d’entreprendre en Belgique et que du talent, nous en avons ! C’est finalement Primento qui a été choisi par le jury comme étant le gagnant du concours.

Le gout pour l’entrepreneuriat

Aujourd’hui, les jeunes sont bombardés d’histoires de « super entrepreneurs », de levées de fonds pharaoniques et de ‘success stories’ étonnantes.
Passé de quelques cours de sensibilisation à la première ou seconde option dans une majorité des business school du pays, l’entrepreneuriat a le vent en poupe, c’est indéniable.

Mais de là à dire que tous ces jeunes deviendront entrepreneur, il y a un pas. Et le pas s’avère même être fort difficile à franchir pour nos jeunes belges qui ne sont que 3% à créer leur propre entreprise.

Les packages salariaux attractifs des grandes entreprises, la peur de rater, les conseils des proches parfois effrayés sont autant de paramètres qui retiennent les jeunes de lancer leur propre entreprise.

Pourtant, des talents nous en avons. Il suffit parfois simplement de leur donner un coup de pouce, de leur montrer que c’est possible et que l’expérience qu’ils en retireront est inestimable.

Inciter les jeunes à se lancer

Le concours de la Start Academy a été créé pour valoriser et mettre en exergue le dynamisme des jeunes qui ont des idées. Rythmée par plusieurs rounds éliminatoires, la compétition s’étale sur 3 mois. Au fil des éliminatoires, les équipes bénéficient de conseils d’experts et entrepreneurs qui les aident à faire évoluer leur projet.

startacademy2015-6971

 

La Start Acdemy est active depuis 2001 à Bruxelles et en Wallonie (organisée par Solvay Entrepreneurs) et depuis 2005 en Flandre (oprganisée par Vlajo). Rien que pour la partie francophone, elle représente plus de 3300 participants, 1100 projets, 61 entreprises et 273 emplois créés.
Même si la majorité des projets ne voient pas le jour (ce n’est d’ailleurs pas l’objectif du concours), le gout et l’envie d’entreprendre restent présents. Parmi les participants, nombreux sont ceux qui rejoignent des startups ou sont à l’initiative de projets intrapreneuriaux au sein d’entreprises existantes.

Les chiffres et les témoignages des participants sont sans équivoques, la Start Academy est bien plus qu’un simple concours de plans d’entreprise. C’est avant tout un moteur qui incite les jeunes à prendre confiance en leurs idées, à y croire et à se lancer… et ça marche !